Comment se déroule le passage vers la nouvelle année 1915 pour le bataillon Barberot ? Relevé le 30 décembre sur les positions du Spitzemberg après y avoir passé Noël, le bataillon est envoyé au repos à Marzelay, près de St Dié. Le casernement n’est situé qu’à quelques kilomètres du front. Certaines cartes postales envoyées par des poilus indiquent d’ailleurs leur position, mais aussi celle de l’ennemi. Lire la suite »