Ce blog continue de retisser des liens entre les combattants d’hier et leurs descendants d’aujourd’hui. Laurent Lavallière, arrière-petit-neveu du capitaine Paul Henri Camus m’a ainsi transmis le parcours de cet officier du 5e Bataillon de Chasseurs à Pied, blessé notamment à l’Hilsenfirst le 18 juin 1915, quelques jours avant la prise de commandement du commandant Barberot. Son nom faisait partie de l’étude très fouillée d’Eric Mansuy sur l’hécatombe des cadres du 5e BCP, publiée ici sur le blog. C’est bien entendu l’opportunité de rendre hommage – grâce au travail de Laurent Lavallière –  à cet officier issu du rang, blessé à deux reprises et disparu le 24 août 1916 sur la Somme.  Lire la suite »


Lors du travail de recherche qui amène à la publication de l’article de ce blog, (29 juillet 1915) « Le chiffre des pertes de notre côté est encore inconnu », Eric Mansuy exhume de ses archives un document avec la liste des officiers blessés ou tués au sein du 5e BCP. Un document qui aussitôt suscite une idée : retracer le parcours individuel de chacun de ses hommes. C’est en fait une longue recherche qui démarre, qui s’élargit aux combats précédents et met progressivement en lumière l’hécatombe au sein de l’encadrement, le renouvellement rapide des cadres, et leur origines très diverses. Les saint-cyriens, décimés lors des premières semaines, laissent rapidement la place aux officiers du rang ou de Saint-Maixent. C’est une étude magistrale de ces parcours qu’Eric me donne l’occasion de publier sur ce blog. Qu’il soit une nouvelle fois remercié pour ce travail passionnant…

Lire la suite »


alsaceatout prix

A l’occasion du centenaire de la guerre 14-18, une bande-dessinée sous le titre de L’Alsace à tout Prix ! a été publiée par les Editions du Signe autour des combats en Alsace, en 1914 et 1915.  Cette bande dessinée retrace les principaux combats ayant eu lieu en Alsace en 1914 et 1915 tant du côté français qu’allemand: offensive d’Août 1914 avec la prise de Mulhouse, les combats de la plaine d’Alsace, de l’Hartmannswillerkopf, la tête des Faux, Metzeral, le Linge et le Violu.  Lire la suite »


(Cet article sur les communiques de l’Hilsenfirst fait suite à l’article Metzeral)

L’offensive en Haute-Alsace qui débute en juin 1915 et amènera à la prise de Metzeral, débute dès le 13 juin par une offensive pour la prise du sommet de l’Hilsenfirst, en vue de prendre Metzeral par Sondernach. Les combats qui vont s’y dérouler se mélangeront à l’actualité générale de ce front.  Ils auront leur événement médiatisé avec l’épopée de la compagnie Manhès, qui donnera lieu au célèbre dessin publié dans la presse, où des chasseurs à court de munitions lanceront des pierres sur les assaillants allemands. Le carnets récemment publiés du capitaine Manhès offrent un témoignage passionnant de cet épisode. En revanche, le bilan de l’offensive sera médiocre, et ne donnera pas les mêmes succès que ceux qui auront lieu dans la vallée. Le site Hilsenfirst de Jean-Bernard Laplagne donne un détail approfondi de ce front oublié (voir aussi l’article publié dans l’Alsace). Le site de Pierre Grande Guerre offre aussi un tour complet du secteur par son article « Munster Valley Petit Ballon« . Lire la suite »