Dans plusieurs articles précédents (Les écoliers de Chazey-sur-Ain sur les traces de Louis de Corcelles,    Des nouvelles des écoliers de Chazey sur Ain), j’ai rendu compte de l’heureuse initiative de madame Marie-Cécile Guerrisi, institutrice de l’école primaire de Chazey-sur-Ain. Avec ses élèves de CE2/CM1, elle s’est lancée dans le concours des Petits Artistes de la Mémoire, organisé chaque année par l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONAC-VG), en prenant Louis Chevrier de Corcelles, natif du village, comme support du carnet de poilu à réaliser. Aujourd’hui, le carnet est achevé, et les résultats du concours sont tombés : nos « petits artistes » ont remporté le premier prix du concours 2018-2019 ! 

De l’idée au carnet

A côté des activités préparatoires nombreuses réalisées autour de la Grande Guerre (travail sur le monument aux morts de Chazey- sur-Ain, participation à la cérémonie du 11 novembre, création d’un mini musée dans la classe avec des objets apportés par les enfants, consultation des archives à la Marie, constitution d’une bibliographie), la réalisation du carnet a été mené en plusieurs étapes : 

  1. Une lecture des lettres, qui permit d’expliquer aux enfants du vocabulaire lié au champs lexical de la guerre, de comprendre des textes écrits dans un registre de langue peu connu des élèves à cet âge.
  2. La sélection des lettres, parmi les plus touchantes d’après la classe. 
  3. La copie et l’illustration des lettres. Chaque élève de la classe avait à copier et à illustrer 2 à 4 lettres sectionnées. Ils avaient à leur disposition feuilles de papier, crayons de papier, photos d’époque qui pouvaient les aider dans leurs dessins et les lettres choisies.
  4. Le vieillissement des feuilles. Les élèves avaient pour consigne de vieillir leurs feuilles avec du thé et du café soluble, pour donner un effet ancien au carnet.
  5. La reliure du carnet, effectuée par une maman de la classe. 

Voici le résultat en photo :

Prochaines étapes

L’aventure n’est pas encore terminée, puisqu’en plus de la réception du prix, les activités continuent. Il y a notamment la visite de de la forêt de Rothonne à Belley qui présente les tranchées et le champ de tir où les soldats recevaient une instruction militaire avant de rejoindre les combats. Une exposition du travail est aussi prévue, ainsi qu’une remise du carnet.

Félicitations !

Étiquettes : , ,


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :