alsaceatout prix

A l’occasion du centenaire de la guerre 14-18, une bande-dessinée sous le titre de L’Alsace à tout Prix ! a été publiée par les Editions du Signe autour des combats en Alsace, en 1914 et 1915.  Cette bande dessinée retrace les principaux combats ayant eu lieu en Alsace en 1914 et 1915 tant du côté français qu’allemand: offensive d’Août 1914 avec la prise de Mulhouse, les combats de la plaine d’Alsace, de l’Hartmannswillerkopf, la tête des Faux, Metzeral, le Linge et le Violu. 

L’ouvrage – 15 € – aborde également certains aspects de la vie quotidienne des Alsaciens pendant cette période. De grandes figures historiques alsaciennes et nationales évoquent avec force la Grande Guerre dans les deux départements. Un cahier historique de 16 pages complète cet ouvrage en apportant le regard original d’historiens renommés comme Jean-Noël Grandhomme, Florian Hensel (qui a aimablement contribué à la recherche du camp Barberot sur ce blog), Thérèse Puppinck.Alsace à tout Prix Metzeral

L’ouvrage a un rythme certain, et de beaux dessins. Parfois les combats semblent un peu idéalisés, et peu réalistes (par exemple, le corps à corps de Metzeral). Mais pour celui qui est intéressé par les combats des Vosges, on a plaisir à retrouver l’ensemble des combats de 1914 et 1915 sous forme de bande-dessinée. Le parcours du 152e RI est particulièrement mis à l’honneur, ainsi que celui de plusieurs bataillons de chasseurs, dont le 14e BCA. Le point de vue spécifiquement alsacien est lui aussi clé dans le récit, à travers le destin de plusieurs personnages engagés du côté français comme allemand. Les cahiers attachés à la bande-dessinée apportent un complément intéressant.

Et qu’en est-il du commandant Barberot ? On ne retrouve pas le 133e RI dans le récit d’Août 1914, seulement le 23e RI – le régiment « soeur » – dans la prise de Mulhouse. Les combats autour du col des Journaux, ainsi que ceux autour de la cote 627 ne font pas partie du récit – la BD porte sur l’Alsace – mais on retrouve bien l’offensive de Metzeral. Le 133e RI cette fois-ci n’est pas oublié et son exploit sur la cote 830 rappelé, même si le dessin montre des chasseurs attaquant le Braunkopf. Est-ce le commandant Barberot qui est dessiné à côté du colonel Lacapelle ? Le personnage qui porte le grade de commandant lui ressemble bien…

Alsace à tout Prix LingeLes combats du Hilsenfirst se résument à une vignette, et l’épisode du capitaine Manhès n’est pas évoqué. En revanche, l’offensive du Linge est largement repris. Le rôle du 5e BCP se limite malheureusement à une relève le 29 juillet du 14e BCA, et on semble ignorer son rôle important pour la prise de la crête le 29 juillet puis le 1er août, qui est attribué à d’autres unités. Le bombardement du 4 et 5 août n’est quant à lui pas oublié…

 Pourtant, malgré ces quelques points, je ne regrette nullement l’acquisition de cette BD, et je la recommande à tous ceux qui sont intéressés par ces combats.

Étiquettes : , , , , ,


Laisser un commentaire