A l’occasion du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre, Bayard avait réédité sous forme d’un petit ouvrage (Trois poilus racontent : « J’ai vécu la Première Guerre mondiale ») les témoignages de trois poilus, parmi les derniers encore vivants, parues en 2004 dans le magazine Okapi. Parmi ces trois hommes, Claude-Marie Boucaud, un ancien du 133e RI et du 23e RI, le dernier poilu vivant du 133e RI. Son témoignage, près de 90 ans après les faits, est intéressant, bien que filtré par le temps et la mémoire. Voici quelques points saillants de ce récit, et le contact personnel que j’ai essayé d’établir quelques mois avant sa disparition.

Lire la suite »


Salon du Livre de Paris 2020Le Salon du Livre de Paris 2020 se tiendra du 20 au 23 mars à Paris, Porte de Versailles. Je serai présent le samedi 21 mars au stand d’Edhisto tenu par Yann Prouillet, pour y dédicacer mes deux ouvrages (Chef de Bataillon Charles Barberot (1876 – 1915) et En Mémoire d’un Fils, Louis Chevrier de Corcelles) ou bien simplement un échange amical. N’hésitez pas à venir nous voir si vous êtes de passage !


La quatrième édition (2020) des Prix du patrimoine, organisée par les notaires du Haut-Rhin (voir ici l’article du journal l’Alsace), soumet cette année parmi les différents projets celui de la rénovation de la croix du Hartmannswillerkopf. En concurrence avec deux autres projets au sein de la catégorie 2 –  interprétation et diffusion – c’est l’occasion de rendre hommage à ce symbole du front des Vosges.

Haute de 22 mètres, plantée à 956 m d’altitude, cette croix s’inscrit dans l’ensemble comprenant la crypte, l’autel de la patrie et la nécropole, construit en l’honneur des soldats de la Grande Guerre.

Pour donner votre voix, vous pouvez voter ici