Dans son édition de Saint-Dié du 16 mai 2018, Vosges Matin annonce la parution prochaine de l’ouvrage « En mémoire d’un fils – Louis Chevrier de Corcelles (1896-1916) » . L’information est insérée dans un article plus large consacré à une exposition sur la victoire de 1945, et dont Yann Prouillet, gérant d’Edhisto (qui édite « En Mémoire d’un fils »), est l’un des partenaires. L’entrefilet annonce aussi le lancement de la collection Relectis qu’inaugure l’ouvrage. Celui-ci devrait être disponible au plus tard le 23 juin 2018.


Je l’avais déjà écrit lors de mon périple sur les traces du commandant, en 2015 (voir ici) ou le col des journaux en 2016 (ici) : la géographie des lieux est essentielle pour mieux comprendre un parcours. Ce 9 mai 2018, ce fut enfin l’occasion d’une première et rapide visite dans le Bugey, sur les traces du 133e RI, du commandant Barberot et de Louis Chevrier de Corcelles. Une visite décidée à la dernière minute, à l’occasion d’un jour de congé à prendre. Au programme : Belley, la traversée du Bugey, Ambutrix, Chazey-sur-Ain. Une visite qui en prépare d’autres, tant ces lieux restent à explorer. Que mes lecteurs familiers du Bugey ne soient pas surpris par mon récit, modelé par mes impressions notées à chaud tout au long du parcours. Lire la suite »


Comme je l’avais annoncé au tournant de l’année, la (re)publication des lettres de Louis Chevrier de Corcelles est prévue dans les prochaines semaines, chez Edhisto, sous le titre « En mémoire d’un fils ».

Ce sont 87 lettres, commentées et annotées de 440 notes de bas de page, précédées d’une introduction et d’une biographie, ainsi que 37 illustrations (dont plusieurs transmises par la famille de Corcelles) et une carte, le tout sur 198 pages, qui forment ce récit remarquable. Dans mes commentaires et annotations, j’ai souhaité d’abord fournir les explications indispensables sur les personnes citées ainsi que les références pointues de cet « aspirant » à l’école des Chartes. Mais ces indications indispensables ont été enrichies d’une mise en perspective avec les écrits d’autres sources et de combattants du régiment, notamment le commandant Barberot, le capitaine Cornet-Auquier, les soldats Fénix et Comte, le médecin Joseph Saint-Pierre… Lire la suite »


Comme souvent, la publication sur ce blog de certains événements permet de retisser un lien entre ceux qui s’illustrèrent sur les champs de bataille des Vosges, et leurs descendants. C’est l’article sur les 5 officiers enterrés à La Croix-aux-Mines qui fit réagir madame Françoise Mourlin. Parmi les cinq, le nom d’Henri Millet, son grand-oncle. Enfant, sa grand-mère – Aline Millet, épouse Mourlin – l’avait emmenée sur cette tombe, et depuis, elle cherchait à retrouver le lieu. Son souvenir se résumait à une « tombe sans stèle, simple carré de gravier ». La tombe qui comprend les cinq officiers, située dans le carré militaire du cimetière, y ressemble, avec sa surface de terre qui la précède. Dans tous les cas, c’est l’occasion sur ce blog de rendre hommage à ce jeune Saint-Cyrien de 20 ans, tombé à la fin du premier mois de la guerre. Lire la suite »


Le 19 avril 2018 se tiendra à Nancy une conférence d’Eric Mansuy intitulée Les Américains dans les Vosges [1917 – 1919]. Elle débutera à 18h au Conseil Départemental, 48 esplanade Jacques-Baudot. Elle sera animée par Laurent Jalabert de l’Université Lorraine-Nancy, qui a notamment publié les travaux d’Eric Mansuy sur les pertes du Linge dans les Annales de l’Est.

En 2008, Eric avait déjà rédigé trois articles sur ce thème, publié sur le site Regards sur la Grande Guerre, qu’on peut consulter ici : Lire la suite »