Cérémonie Linge 9 aout 2015

Le 9 août 2015 se poursuivront les commémorations autour du centenaire de la bataille du Linge, à la nécropole nationale du Wettstein. Un deuxième événement, après l’inauguration de l’extension du musée le 23 mai 2015. A cette occasion, les restes d’un poilu retrouvé au Linge seront inhumés à la nécropole (l’événement n’est pas annoncé sur le carton, mais m’avait été communiqué par le général Müller). Lire la suite »


Je commence mon arrivée à Nancy en train, où je récupère une voiture. Mon premier objectif est de rejoindre la vallée du Hure, Saint-Jean d’Ormont puis le site de la cote 627 – La Fontenelle. Comme la fois précédente, je suis frappé sur la route de la « platitude du parcours » vers Saint-Dié. On comprends qu’en 1914, la défense des cols vosgiens ait pu être vitale pour éviter que les Allemands ne débouchent ici aussi, alors que s’engageait la bataille de la Marne. Juste avant Saint-Dié, après avoir passé Etival (où j’apercevrais au retour, en bord de nationale, le château qui servit de repos au bataillon Barberot, après les combats éprouvant de la cote 627 en février – mars 1915), le début du véritable parcours commence. Une sortie à droite et le paysage change aussitôt….

StjeanOrmont1La vallée du Hure est résolument rurale : paysage alternant champs et bois, vallonnée, la petite route serpente jusqu’au petit village de St Jean d’Ormont (11 km plus loin). Arrêt devant la petite mairie. Le village n’est pas très grand. Le guide Michelin indique que c’est d’ici que les opérations étaient coordonnées. Était-ce dans la mairie (très petite) ou dans une maison réquisitionnée, rien n’est précisé. En revanche, le village garde un charme certain, avec de très belle maisons vosgiennes. Le village semble avoir été épargné par la guerre. Lire la suite »


Berbardin5eBCPIl y a cent ans, le 25 juillet 1915, débute l’engagement du 5e bataillon de chasseurs à pied, et son nouveau commandant Charles Barberot, dans l’offensive du Linge. Celle-ci a démarré depuis le 20 juillet et vise à conquérir les hauteurs des crêtes, pour déboucher et conquérir la vallée de Munster. L’offensive est en lien étroit avec les opérations engagées à Metzeral et l’Hilsenfirst depuis juin.

Le 5e BCP était au repos depuis le 4 juillet au camp du Klinz Rung, puis au Breitfirst le 6 juillet, après avoir été durement éprouvé sur l’Hilsenfirst et perdu son chef, le commandant Colardelle, remplacé le 26 juin par le commandant Barberot. Reconstitué à partir du 9 juillet, il est ré-entraîné par son nouveau chef. Il s’installe le 12 juillet à Kruth et Oderen où il est inspecté le 14 juillet par le général Joffre, puis déplacé vers Mittlach le 18 juillet. Le 21 juillet, il rejoint la zone de concentration de l’offensive du Linge au Gaschney puis au camp du Nisslessmatt. Lire la suite »


La Fontenelle 2015Il y a cent ans, le 24 juillet 1915, un second assaut français permit de reprendre définitivement les positions de la cote 627 aux Allemands. Il faisait suite à celui du 8 juillet, dans lequel tombaient notamment le soldat Alphonse Grospiron et le capitaine Juvanon du Vachat, évoqués dans ce blog. Cette offensive finale avait lieu alors que en Alsace, l’offensive du Linge avait démarré, et retenait toute l’attention.

A l’occasion de cette deuxième victoire, définitive pour ce secteur, voici l’extrait de l’historique du 133e RI sur cette journée: Lire la suite »